Colloque Arbo-France




Le second Colloque scientifique annuel d’Arbo-France se déroulera les 13 et 14 octobre au PariSanté Campus, à Paris.

Arbo-France est un réseau français d’étude des arboviroses dont l’objectif est de faciliter la préparation et la réponse aux épidémies d’arbovirus humains et animaux en métropole et dans les territoires ultra-marins.  

Ce second colloque scientifique s’intéressera plus particulièrement aux Nouvelles interventions de lutte antivectorielles et vaccinales contre les arbovirus humains et animaux.  

Un site internet dédié a été mis en place afin que vous puissiez y retrouver toutes les informations utiles et vous inscrire en ligne pour participer à ce colloque. Pour permettre la participation du plus grand nombre, vous avez la possibilité des le suivre à distance. L’inscription est gratuite mais obligatoire (nombre de place limité en présentiel).  
Cliquez ici pour découvrir le programme et vous inscrire en ligne*  

Nouveau SIL

Le CNR s’est doté d’un nouveau logiciel de gestion de son activité (SIL). Il se peut qu’il y ait de petits retard au rendu de résultat durant quelques jours (24h max).

Nous vous prions de nous en excuser.

Importants: Qualifications de greffe

Dans le cadre des qualifications TBEV et WNV, nous travaillons sans fiche de renseignement (seule exception !). En revanche, parce que nous vous envoyons les résultats uniquement par fax (jamais par email), nous vous prions de bien vouloir écrire clairement sur vos envois le numéro de fax auquel vous envoyer le compte rendu. Ceci afin d’éviter tout retard de transmission des résultats.

Merci de votre compréhension.

Dr Guillaume Durand

PS: pourquoi n’envoyons nous pas par email ? Tout simplement parce que seuls les emails MS-Santé garantissent un niveau de confidentialité suffisante et que l’identité du médecin prescripteur n’est pas toujours clairement mentionné sur vos envois. De plus, tous les praticiens ne consultent pas leur messagerie ms-santé régulièrement.

Article dans la revue francophone des laboratoires

Ne manquez pas notre dernier article dans RFL !

https://www.em-consulte.com/article/1427366/alerteM

Résumé

Depuis 2004, le vecteur Aedes albopictus est implanté en France métropolitaine pour atteindre, en 2020, plus de 58 départements colonisés. La présence simultanée de ce moustique, vecteur des virus de la dengue, chikungunya et Zika, et de voyageurs virémiques pour ces virus, est à l’origine depuis 2010 d’émergences de foyers de cas autochtones. De plus, certains arbovirus neurotropes (West-Nile, Toscana et encéphalite à tiques) sont endémiques dans certaines régions de France métropolitaine où ils sont responsables de syndromes neuroméningés. La recherche d’une étiologie arbovirale ne doit donc pas être réalisée uniquement chez les voyageurs et il est important de l’intégrer aux hypothèses diagnostiques devant un tableau clinique compatible, rencontré dans une région colonisée par le vecteur. La stratégie de diagnostic de ces arbovirus, dans le choix des outils et des prélèvements à réaliser, dépend de la forme clinique et de la date du prélèvement par rapport à la date d’apparition des symptômes. Enfin, le diagnostic des arbovirus en France métropolitaine présente également un intérêt majeur de santé publique en raison des actions qui en découlent telles que la lutte antivectorielle et la sécurisation des dons de sang et d’organes.

Abstract

Since 2004, Aedes albopictus has been established in metropolitan France, with more than 58 colonized departments in 2020. The occurrence of this mosquito, vector of the Dengue, Chikungunya and Zika viruses, together with viremic travelers returning from tropical areas, induced several emergences of autochthonous cases since 2010. In addition, neurotropic arboviruses (West-Nile, Toscana and Tick-borne encephalitis) are endemic in some regions of metropolitan France. The etiologic exploration of arboviruses infections should therefore not be limited to travelers, but should also be implemented in diagnostic assumptions upon evocative clinical presentation arising in patient from a French area colonized by the vector. The diagnostic strategy for these arboviruses includes the choice of tools and samples to be taken. It also relies on the clinical form and the time elapsed between onset of disease and sampling. Finally, the diagnosis of arboviruses in mainland France is also of major public health interest with outcomes on vector control and securing blood and organs donations.

Mots clés : arbovirus, diagnostic, épidémiologie

Keywords : arbovirus, diagnosis, epidemiology